Séparation rock’n’roll d’Oasis : le rock anglais à sec…

oasis-liam-noel-gallagher-smokingLa nouvelle est tombée hier en plein festival Rock en Seine et a fait le tour de la planète rock en quelques minutes : Noel Gallagher quitte Oasis et annonce la séparation du groupe ! Coup de massue pour les festivaliers, les fans et le monde du rock : l’icône de toute une génération vole en éclats.

Une fin rock’n’roll

Alors que 2008 marquait le retour d’Oasis avec un bon cru (Dig Out Your Soul), la tournée qui suivit s’est révélée catastrophique pour le groupe. Connus pour leurs différends légendaires à l’origine de nombreuses annulations, les frères Gallagher ont frappé très fort hier (c’est le cas de le dire !) lors d’une énième altercation quelques minutes avant de monter sur scène. Au bord des nerfs, Noel décide de mettre définitivement fin au groupe. Cette fois c’est officiel, à tel point qu’il publie dans la foulée un communiqué officiel sur le site du groupe :  « C’est avec beaucoup de tristesse mais aussi un grand soulagement que je vous annonce que je quitte le groupe Oasis… Les gens écriront et diront ce qu’ils veulent, je ne peux simplement plus continuer à travailler avec Liam un jour de plus. Toutes mes excuses à tous ceux qui ont acheté des billets pour les concerts de Paris, Constance et Milan.” Cette publication fait suite à l’annonce des organisateurs aux festivaliers. Ambiance :

[audio:https://www.merseyside.fr/wp-content/uploads/2009/08/separation-oasis-split-rock-en-seine.mp3]

Cette fin précipitée n’est pourtant qu’une demie surprise : les frères Gallagher ne se parlaient plus depuis plusieurs mois, si ce n’est sur le Twitter de Liam pour s’insulter, ils ne se voyaient que sur scène et l’ambiance au sein du groupe semblait électrique. Ce départ qui résonne comme un coup de canon semble bel et bien définitif, même si ce n’est pas la première fois que ce genre d’événement se produit : « Noel a quitté des tournées par le passé, Liam ne s’est pas présenté à des concerts et ils ont continué. Mais, vu la manière dont Noel l’a présenté sur le site d’Oasis, on a l’impression que ça a l’air définitif. » s’inquiète Hamish McBain, journaliste au NME. Alan McGee (boss du label Creation Records qui signa Oasis), bien que sous le choc, est plus rassurant : « Je ne serais pas surpris de les voir revenir dans cinq ans avec une tournée des stades, mais il va y avoir une longue pause« . (Lire l’intégralité de l’interview).

Quel avenir pour les membres du groupe ?

Noel Gallagher : à vrai dire, on  ne s’inquiète pas trop pour Noel sans qui Oasis n’aurait jamais explosé. Avant son intégration au sein du groupe (il était alors roadie des Inspiral Carpets), son trublion de frère était à la tête d’un groupe nommé The Rain, composé des premiers membres qui formeront Oasis. Dès l’arrivée de Noel, le groupe qui peinait à se trouver un bon songwriter, se renomme Oasis et prend un nouveau départ. On connaît la suite : signature chez Creation records, le label d’Alan McGee, sortie de Definitely Maybe en 1994, succès croissant dans les années à suivre avec des tournées dans des stades entiers. Oasis est définitivement le groupe culte de toute une génération, mais cette fois, Noel leaves forever…

Liam Gallagher : connu pour son caractère instable et son ego démesuré, Liam cultive le goût de la provocation. Largement moins créatif que son frère, il a cependant signé de jolis titres d’Oasis, comme le single « I’m Outta Time » où le fantôme de John Lennon semble rôder en maître. Difficile cependant de l’imaginer au sein d’une autre formation. Ses quelques collaborations ont toutefois été plutôt réussies notamment :

  • la reprise de The Jam, Carnation, aux côtés de Paul Weller et Steve Cradock (leader d’Ocean Colour Scene et guitariste du groupe de Weller)

  • Scorpio Rising avec Death In Vegas

  • Son coup de pouce à un Richard Ashcroft un peu perdu pendant un concert de The Verve

Autre option pour Liam : s’investir un peu plus dans Pretty Green, sa ligne de vêtements !

Andy Bell : bassiste d’Oasis depuis 1999, Andy Bell est un pilier du rock anglais qui semblait se lasser des accrocs entre les frères Gallagher (lire l’interview sur Live4ever). A l’origine de l’excellent groupe Ride aux côtés de Mark Gardener, Andy Bell a par la suite tenté l’aventure avec Hurricane#1, un des nombreux groupes brit pop signés chez Creation où le plagiat d’Oasis n’était jamais loin. Il alla même jusqu’à déclarer « Hurricane #1 n’est pas uniquement influencé par Oasis, c’est aussi inspiré d’Oasis« . Guitariste lors d’une tournée au sein de Gay Dad, Andy Bell se fait finalement appeler pour rejoindre Oasis. Il est par ailleurs un producteur actif au cerveau bouillonnant d’idées portées par ses talents de multi-instrumentiste. On ne l’imagine cependant pas couler des jours paisibles auprès de son ex-femme Idha, très agréable songwriteur suédoise. Soyons rassurés, Andy Bell pourra encore résonner…

Gem Archer : guitariste de talent, il a trouvé un nouveau souffle avec Oasis. Il opérait auparavant au sein de Heavy Stereo, groupe lui aussi signé chez Creation qui n’a cependant jamais décollé, bien qu’ayant fait les premières parties d’Oasis et Paul Weller. Lorsque Noel Gallagher le contacte pour rejoindre Oasis en 1999, Gem lui demande :« Qu’en dit Liam ? » Et Noel de répondre : « C’est mon putain de groupe, je prends qui je veux ! » Proche de Paul Weller et de Noel, on le voit bien rester aux côtés de ce dernier dans un nouveau projet.

Soyez sympa, partagez !
Concerts liés à cet article
 
Liam Gallagher à Carcassonne - 28 juillet 2019
 
Liam Gallagher à Bruxelles - 8 février 2020
 
Ride à Paris - 13 février 2020
 
Liam Gallagher à Paris - 21 février 2020

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *