Now and Then, la prouesse technique pour réunir les Beatles en 2023

1
794

Now and Then est le nouveau morceau des Beatles ! Ecrit en 1978, déniché en 94, restauré en 2022, ce morceau signe une sorte de clap de fin pour l’intarissable discographie des Beatles.

De 1962 à 2023, de Love Me Do à Now and Then

Les Rolling Stones viennent de sortir un (éprouvant) nouvel album, Ringo Starr un nouvel EP et les Beatles une nouvelle chanson. Bienvenue en 2023 ! Vendredi 3 novembre 2023, 14 heures en Angleterre. BBC Radio 2 et BBC Radio 6 Music diffusent Now and Then, le nouveau titre des Beatles, qui se retrouve également disponible sur les plateformes de streaming. Les versions physiques seront disponibles dès le lendemain, sous la forme d’un double single avec Now and Then et Love Me Do leur premier single de 1962. Ou comment avoir sur le même support la dernière et la première chanson des Beatles. 61 ans d’écart entre les deux morceaux, quelques différences technologiques, mais toujours les mêmes Fab Four bien que John Lennon et George Harrison ne soient plus de ce monde. Mais comment est-ce possible ?

Avant Now and Then : Free as a Bird et Real Love

Les Beatles se sont séparés en 1970 après une carrière incroyable qui a changé le monde en à peine dix ans d’existence. La décennie qui suit les voit voler de leurs propres ailes, notamment Paul McCartney avec les Wings, mais aussi ses albums excellents albums solo (RAM en 71, McCartney en 70, Band on the Run en 73), George Harrison avec son chef d’œuvre All Things Must Pass (70), John Lennon a notamment sorti Imagine (1971) puis Mind Games (1973) et même Ringo a sorti quelques albums solo, notamment Ringo en 73, un album qui a eu le mérite de réunir les Beatles séparément depuis leur séparation trois ans plus tôt : George a contribué à trois titres (Sunshine Life for Me (Sail Away Raymond), You and Me (Babe), Photograph), John a co-écrit I’m The Greatest alors que Paul et Linda ont apporté Six o’Clock !

D’ailleurs, ce même Ringo Starr a sorti courant octobre un EP dont l’un des titres, Feeling The Sunlight, a été écrit par un certain… Paul McCartney !

Avant sa mort en décembre 1980, John passait du temps dans leur appartement new-yorkais. Libre de tournées comme d’obligations promotionnelles, il prend du temps pour s’occuper de leur fils Sean (le seul enfant du couple Ono-Lennon né en octobre 1975, auteur de différents albums solo ou au sein de groupes comme The Ghost of A Saber Tooth Tiger ou The Claypool Lennon Delirium). Pour autant, il joue et enregistre en permanence.

En 1994, les trois Beatles travaillent sur un projet d’archives avec le producteur Jeff Lynne. A ce moment là, les désormais Fab Three avaient de nouveau envie de faire de la musique ensemble, mais pas sans John. George le précisera lui-même en 95 : « Si on pensait à faire quelque chose tous les trois, aussi intéressant que ce soit, cela paraissait évident d’avoir John avec nous » George discute avec Yoko qui lui dit : « Oh, je crois que j’ai une cassette de John« . Les trois s’enthousiasment et s’accordent sur le fait que John serait ravi d’un tel projet.

En sortira Anthology, un projet de trois albums, un documentaire et un livre magnifique que beaucoup se sont empressés d’acheter et que peut-être peu ont pris le temps de lire. De ces sessions seront extrait les très beaux titres Free As A Bird et Real Love, morceaux basés sur les démos de John Lennon de l’époque avec une production particulièrement soignée digne de l’esprit des Beatles. 

Now and Then : fucking rubbish ! 

Now and Then avait été repéré dans les travaux d’Anthology mais cette chanson n’a pas été retenue pour le projet. Les trois avaient essayé le même traitement que Free As A Bird et Real Love, mais sans succès. George avait même été assez catégorique sur cette tentative : « fucking rubbish » ! Il avait pourtant enregistré des parties de guitare. 
Mais c’était surtout techniquement impossible de dissocier le piano et la voix de John sur un enregistrement assez fébrile. Mais la série Get Back de Peter Jackson (ou le travail de restauration de 8 heures de studio avec les Beatles sorti en 2021 sur Disney +) a redonné espoir puisqu’un logiciel utilisé pour tout le travail sur la série a permis de séparer la voix de John de son piano. C’est ainsi que débuta, ou plutôt continua, le projet Now and Then.

Rapidement la Beatlesphère s’enflamme, certains criant au scandale sur l’utilisation d’une intelligence artificielle pour recréer la voix de John. Paul dément rapidement : « We’ve seen some confusion and speculation about it. Seems to be a lot of guess work out there. Can’t say too much at this stage but to be clear, nothing has been artificially or synthetically created. It’s all real and we all play on it. We cleaned up some existing recordings – a process which has gone on for years. We hope you love it as much as we do. » Sean Lennon confirmera : »All we did was clean the noise from the vocal track. People are completely misunderstanding what occurred. There have always been ways of ‘de-noising’ tracks but AI just does it better because it learns what the vocal is and is able to very precisely remove everything that is not the vocal.« 

Donc une intelligence artificielle uniquement pour extraire la voix de John, pas pour l’imiter. 

Concrètement, comment séparer la voix et la piano de John Lennon ?

La magie de la technique testée par Rick Beato, Youtuber incontournable. Rock Beato montre comment à partir de 1min30 :

Now and Then : un refrain sans couplets

« Il y avait un refrain, mais il n’y avait presque pas de couplets. On a fait un accompagnement approximatif qu’on n’a jamais vraiment terminé » affirma Jeff Lynne en 1995. Le projet ne fit donc pas partie d’Anthology. McCartney, quant à lui, n’a jamais abandonné l’idée. C’est donc avec Giles Martin, le fils de George Martin, producteur emblématique des Beatles, que McCartney enregistre des parties de basse, de guitare, de guitare « à la manière de George », Giles Martin compose des arrangements de cordes, les musiciens qui les enregistrent étant informés qu’il s’agit d’une chanson de Paul, pour garder le secret. Quelques chœurs extraits de précédentes chansons des Beatles y sont même ajoutés (notamment ceux de Because). La pochette est réalisée par Ed Ruscha, connu pour son travail dans le pop art. Et voilà comment fut possible cette sortie des Beatles en 2023.

2023 : un clip pour les Beatles 

Le clip est réalisé par Peter Jackson qui mêle les quatre Beatles comme s’ils étaient tous ensemble pour cet enregistrement. Certains critiqueront, d’autres pleureront d’émotion. Oui je trouve que la vidéo est trop léchée pour faire très Beatles, ça dégouline un peu sous le couvert de la réunion impossible.

La chanson aussi ne sonne pas si Beatles que ça dans la production mais ce n’est pas déplaisant pour autant. La chanson n’est pas la meilleure de leur discographie, bien entendu. Elle n’aurait peut-être pas dénoté sur l’une de leurs nombreuses compilations. (Cela dit, le marketing en fait une chanson des Beatles, alors qu’elle est plus représentative de la période solo de John Lennon.) Les très célèbres compilations « bleu » et « rouge » des Beatles ont été remasterisés et seront disponibles le 10 novembre 2023, en incluant cette fois Now and Then
Toutefois, la prouesse technique mérite d’être saluée, surtout pour un groupe qui a toujours été dans l’expérimentation sonore. L’émotion fait son boulot (sauf pour les haters qui crieront à la guerre marketing), peut-être encore différemment que quand Paul a joué en live en direct avec John…

Analyse musicale de Now and Then : quoi de nouveau par rapport à la version de John Lennon ?

Le Youtuber David Bennett a fait une analyse très fine entre la version d’origine et la version finale.

Autres versions de Now and Then

La magie d’internet fait que le nombre d’articles et vidéos sur le sujet ont poussé ce week-end, certains se livrant à de jolies prestations :

1 COMMENTAIRE