Noel Gallagher : “Lock All The Doors” de 2015 est en fait une chanson de 1992 !

noel-gallagher-chasing-yesterdayNoel Gallagher vient de sortir son deuxième album solo “Chasing Yesterday” début mars. Un album plutôt réussi, mais qui malgré ses nouveautés, vient puiser allègrement dans les titres du passé. Explications.

On disait dans notre chronique du concert au zénith que la chanson Lock All The Doors semblait être un titre écrit pour Liam. C’était sans savoir que ce titre publié en 2015 est à la base une démo enregistrée en 1992, bien avant la sortie de Definitely Maybe (1994). Jugez plutôt :

Lock All The Doors (2015)

 Demo connue sous le nom de My Sister Love (1992)

Noel ne s’en cache pas et a même déclaré en octobre 2014 (source NME) : “Sur cet album, il y a une chanson que j’ai mis 23 ans à terminer qui s’appelle Lock All The Doors. J’en ai donné un peu aux Chemical Brothers dans les années 90 quand on fait Setting Sun et je me suis toujours dit que je la terminerai. J’ai gardé le refrain, mais je n’avais jamais réussi à trouver une façon d’allier des couplets à ce refrain. Un après-midi en sortant de Tesco Metro où j’habite à Maida Vale, une sorte de flash d’inspiration m’est sorti du chapeau comme ça, d’un coup. Cette chanson n’a jamais été publiée avec Oasis, mais c’était un tel putain de refrain que je n’ai jamais lâché l’affaire !

Chemical Brothers & Noel Gallagher – Setting Sun (1996)

Pourtant, My Sister Lover est bien une autre chanson qui a finalement donné son nom à une face B de Stand By Me :

Accessoirement, le riff de guitare de Lock All The Doors nous rappelle aussi la grande époque :

Morning Glory (1995)

Heureusement, ce nouvel album ne sonne pas du tout comme d’autres chansons hein… Noel semble avoir quand même plus ou moins gardé les mêmes intros…

The Riverman (2015)

Wonderwall (1995)

The Girl With X-Ray Eyes (2015)

(passez la vitesse à 1.25 sur The Masterplan)

1.25-youtube

The Masterplan (1998)

 

Bon ok, il s’est permis de repiquer dans son propre répertoire sur cet album car sur celui d’avant il avait fait quelque chose de vraiment nouveau. La preuve :

The Death of You and Me (2011)

The Importance of Being Idle (2005)

Ironie du sort, sur ces deux derniers morceaux, la voix commence pile poil à 37 secondes 😉

 

Pour suivre les news de rock indé, suivez Merseyside sur Facebook :

http://www.facebook.com/merseysideband

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *