Live report – Marissa Nadler à Karlsruhe le 23/09/2014

Chronique par Alex G, fidèle lecteur

Auréolé d’une première rencontre avec cette artiste lors de son concert printanier à Paris, je me suis décidé à la revoir lors de son prochain passage en Europe. C’est ainsi que l’automne arriva. Le rendez-vous étant pris au Jubez Café de Karlsruhe, j’eus l’agréable surprise de me retrouver nez-à-nez avec la chanteuse, ainsi que sa complice Janel Leppin, dès mon arrivée sur les lieux. Il s’agit de leur première prestation dans cette salle. Le monde est petit, mais il n’est pas aisé de visiter toutes ses salles de concert !

La première partie, assurée par Mick Turner, n’est pas sans rappeler Will Oldham, avec lequel il a déjà communié à la grande époque du groupe Palace (si vous êtes jeunes, oubliez cette dernière ligne ! ) Pourtant pas fan de son dernier album solo, j’ai été agréablement surpris par l’énergie dégagée. L’absence de chant se révélera toutefois difficile à combler, nous laissant parfois au soleil, en plein désert, au beau milieu de loops et de mélodies peu évidentes à appréhender.

marissa-nadler-karlsruhe-2014Au tour de Marissa Nadler de monter sur scène. Sa voix nous rappellera bien vite à quel point il serait dommage (et vain) de tenter de lui échapper, le charme ayant instantanément opéré. Le « format groupe » vu à Paris (dont un violon) laisse cette fois place à une configuration duo, encore plus intime, Janel se chargeant des claviers et bien sûr de son fidèle violoncelle.
Hormis de légers soucis techniques concernant le réglage du son, l’ensemble est enchanteur et frôle la perfection. La setlist comprend de nouveaux titres, mais également de plus anciens, en témoignage d’une discographie déjà longue. Mes favoris seront Drive, Dead City Emily et Fifty Five Falls (ils figurent parmi le top5 des plus joués sur scène en 2014), mais n’oublions pas non plus les reprises somptueuses qu’elle est capable de transcender (Elliott Smith, Neil Young, Townes Van Zandt, Bruce Springsteen, Leonard Cohen, Don Gibson…).

Une artiste que j’invite chaleureusement à voir (et à revoir) lors de ses prochaines tournées. En attendant, vous pouvez savourer son EP « Before July [Demos & Unrealeased Songs] », qui vient de sortir virtuellement.

Sites officiels :
http://www.marissanadler.com
http://www.janelleppin.com

Pour suivre les news de rock indé, suivez Merseyside sur Facebook :

http://www.facebook.com/merseysideband

Soyez sympa, partagez !
Concerts Palace
 
Palace à Paris - 15 octobre 2019

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *