FRIGS – Basic Behaviour – Post punk dissonant

frigs-basic-behaviourFRIGS est un groupe de Toronto assez discret, qui sort un premier album post-punk malsain et dissonant.

J’avais découvert FRIGS avec le morceau Talking Pictures que j’ai dû écouter 30 fois d’affilée ! J’avais adoré ce son dissonant, le côté déstructuré, la voix éraillée, le tout sur un morceau un peu farfelu et malsain à la fois.

FRIGS, en mixtape seulement ?

Quelle bonne surprise de retrouver ce morceau sur l’album ! Et quelle moins bonne de constater que le reste de l’album n’est pas du tout de cette teneur. Ou alors si, mais par bribes qu’il faut réussir à retrouver. Par exemple sur Waste quand le morceau a pris le temps de démarrer à partir de trois minutes trente, je retrouve ce côté destructuré accrocheur, sur II également. Mais ces quelques passages sont plombés par une bonne série de morceaux qui partent sur un faux-plat malsain qui ne décolle jamais (Heavyweights, Gemini, Doghead). Finalement FRIGS est plutôt un groupe à mixtapes, un morceau de temps en temps. On s’en contentera.

Quelle bière en écoutant Basic Behaviour de Frigs ?

J’aurais bien aimé partir sur une bière complètement folle, déstructurée, qui laisse un goût bien amer. Mais finalement, l’album ne va pas aussi loin. En tous cas pas pour moi. Alors j’ai plutôt sélectionné une brune bien racée, mais qui ne marque pas trop, La Brune de la Brasserie Parisienne.

brune-brasserie-la-parisienne

A consommer avec modération.

Soyez sympa, partagez !

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *