Deerhunter – Gaîté Lyrique, Paris – 9 avril 2011

Electrique, planant et psychédélico-expérimental : voilà comment on pourrait résumer l’excellente prestation de Deerhunter hier soir sur la scène de la Gaîté Lyrique dans le cadre du festival « Super Mon Amour ».

Deerhunter a produit un set parfait alternant avec des morceaux de plusieurs albums, dont le dernier en date Halcyon Digest qui figure parmi nos meilleurs albums 2010. Le quatuor de l’énigmatique Bradfod Cox a su présenter une facette complète de son œuvre alternant entre expérimentations sonores diablement électriques (Nothing Ever Happened) et morceaux plus pop, souvent très puissants (Don’t Cry, mais surtout un Little Kids plongé dans une nappe de décibels envoûtante qui se répétera à la fin du concert sur He Would Have Laughed). Le set se terminera par le dansant Octet, également plongé dans un dédale sonore jouissif. Un régal.

On regrettera cependant les lumières permanentes venant du plafond sur le public, ce qui a un peu cassé l’ambiance où l’on aurait voulu être plongé dans le noir complet. Dommage.

Le concert était filmé par Arte Live Web, le voici en intégralité !

Deerhunter Setlist La Gaîté Lyrique, Paris, France 2011
Soyez sympa, partagez !

Articles similaires

Deerhunter – Why Hasn’t Everything Disappeared – Une belle constance Fort de ses 7 albums précédents, Deerhunter appuie sur sa capacité à tester de nouvelles sonorités tout en gardant son ADN. Un défi pas évident et pou...
Deerhunter : 2 places à gagner pour le 6/06/2018 à l’Aéronef (Lille) Le nouvel album de Deerhunter paraîtra le... ah ben justement c'est la question ! Bradford Cox a annoncé le titre (Why Hasn’t Everything Already Disap...
Ulrika Spacek – English Modern Decoration – Râpeux et parfaitement dissonant Le rock râpeux et dissonant des anglais d'Ulrika Spacek fait son retour avec un deuxième album moins accessible mais très convaincant. Un groupe qui...
A gagner : 2×1 places pour Ulrika Spacek au Biplan le 3/06/2016 (Lille) Ulrika Spacek sonne comme le nom d'une émigrée moldave qui aurait réécouté Sonic Youth quand elle a découvert Deerhunter. Considéré comme la petite ré...
Ulrika Spacek – The Album Paranoia – Naissance d’un petit Deerhunter On pourrait passer à côté de ce premier album des londoniens d'Ulrika Spacek, le classant rapidement dans la catégorie des groupes à guitares et un ce...

Comments

comments

Un commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *