The Whitest Boy is dead…

the-whitest-boy-aliveTriste nouvelle : le groupe The Whitest Boy Alive a décidé de se séparer. Après deux albums incroyables, le groupe berlino-norvégien mené par Erlend Øye a décidé de s’arrêter là. Dommage…

The Whistest Boy Alive, c’est le groove de la musique électronique reproduit uniquement avec de vrais instruments. Voilà le concept. Avec un sens inné de la composition et du rythme, on s’est régalé sur les deux albums du groupe : Dreams en 2006 et Rules en 2009. Mais le groupe a fait savoir hier que cette belle histoire n’existait plus : « We are no longer composing or playing together as The Whitest Boy Alive. The Rules we made for ourself became a Golden Cage. » C’est d’autant plus décevant que The Whitest Boy Alive reste une véritable claque en concert ! Jamais on aura autant tortillé dans une ambiance de folie. Récit ici du concert de La Cigale en 2009.

On ne voit cependant pas l’ami Erlend Øye s’enterrer dans un silence complet, il aura certainement d’autres projets à nous mettre dans les oreilles…

> A lire aussi : The Whitest Boy Alive revient après 11 ans d’absence

Pour suivre les news de rock indé, suivez Merseyside sur Facebook :

http://www.facebook.com/merseysideband

 

Quelques morceaux en live pour le souvenir…

Please follow and like us:
error0
fb-share-icon20
Tweet 20
fb-share-icon20

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *