Mode Modern – Occult Delight

Des canadiens de Vancouver quasi inconnus en Europe, débarquent avec leur troisième album mêlant habilement les cendres de Joy Division et l’héritage de Morrissey. On ne peut qu’aimer !

Strangle The Shadow, voilà comment démarre cet album, avec un titre qui commence en crescendo comme Some Girls Are Bigger Than Others des Smiths. Il se termine comme Sensitive de The Field Mice. Entre les deux, on croirait entendre la voix de Morrissey, comme jamais ! Pâle copie des Smiths ? Non, dès le deuxième titre, il est plutôt question de Joy Division, voire de Motorama, donc de Joy Division. Même effet sur Unburden Yourself ou sur le riff d’intro de Severed Heads qui semble venir d’un pays froid.
She, Untamed passe cette fois en mode New Order, avec cette voix toujours androgyne, je veux dire par là entre Ian Curtis et Morrissey ! Le titre éponyme Occult Delight, l’un des points d’orgue de cet album ne dérogera pas à la règle, alors que Time’s Up n’est pas sans rappeler les riffs du premier album de Hatcham Social, donc des Smiths.
Baby Bunny aurait pu figurer sur une face B de The Pains Of Being Pure At Heart. Come Sunrise vient s’échouer chez Echo And The Bunnymen période Crocodiles. Autant dire qu’on n’a vraiment aucune raison de pas aimer cet album…

NB : un groupe canadien qui fait penser aux Smiths, ça nous fait penser à The Holiday Crowd, groupe presque à la limite du plagiat : https://www.merseyside.fr/the-holiday-crowd-smiths-morrissey

Pour suivre les news de rock indé, suivez Merseyside sur Facebook :

http://www.facebook.com/merseysideband

Soyez sympa, partagez !
Concerts New Order
 
New Order à Paris - 11 octobre 2019
 
New Order à Bruxelles - 14 octobre 2019

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *