The Dandy Warhols – This Machine

Révélés au grand public avec Bohemian Like You, les Dandy Warhols ne se limitent pas à un simple hit. Si l’ensemble de leur discographie a connu des hauts et des bas avec des albums assez disparates, le nouvel opus des américains sorti la semaine dernière ne déroge pas à la règle et déçoit, malgré quelques morceaux accrocheurs.

Voici un album sacrément paresseux, comme les Dandy Warhols savent en faire ! A chaque album on espère de la consistance sur la durée, et ça n’arrive pas ! Pas de tube vraiment imparable non plus comme un bon Everyday Should Be A Holiday, Bohemian Like You, Heavenly ou We Used to be Friends.

Même si I Am Free et The Autumn Carnival semblent s’afficher comme les hits de cet album, même si l’entrée en matière avec Sad Vacation, titre inaugural à la dEUS, laisse présager du bon sur la suite, finalement tout stagne… Well they’re Gone ressemble à du Gorillaz chiant pompant Where Did You Sleep Last Night de David Bowie, Don’t Shoot The Cried s’embourbe dans des nappes de sons sur fond de chant d’église. Oui Slide et Enjoy Yourself tentent de rattraper le reste, mais c’est déjà trop tard, on est passés à autre chose.

A noter également une reprise de 16 tons, une vieille chanson des années 50 :

   


Pour suivre les news de rock indé, suivez Merseyside sur Facebook :

http://www.facebook.com/merseysideband

 

 

 

Soyez sympa, partagez !

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *