Mush – 3D Routine – Rock lo-fi héritier de Pavement et The Fall

Mush 3D RoutineMush est un groupe de Leeds qui vient de sortir son premier album sur le label Memphis Industries après un EP remarqué en 2019 (Induction Party). Oscillant entre Pavement et Television, ces anglais ont trouvé un son qui leur est pourtant propre sur un album contestataire parfaitement exécuté.

Mush – 3D Routine – Memphis Industries (sorti le 14/02/20)

Mush, une 3D Routine de rock lo-fi punk

Mush est un groupe coup de cœur : dès la première écoute, ce groupe respire l’esprit punk rock libéré. Mais si certaines intonations peuvent brièvement rappeler Johnny Rotten des Sex Pistols, c’est surtout à Pavement que l’on pense en écoutant ce quatuor de Leeds, tant la voix du chanteur Dan Hyndman y fait référence. Leur premier single Litvinenko et son clip aussi cheap que farfelu sur l’EP Induction Party était déjà un signe très clair de sa filiation avec le groupe de Stephen Malkmus. Pas étonnant que ces jeunes de Leeds racontent en interview qu’ils se soient pris une claque avec un concert de Pavement en 2010.


Le groupe revendique un style qualifié de « lo-fi guitar pop« , une description qui va en effet très bien même si leur approche est résolument rock. Ici la guitare est au centre de leur musique et le groupe lui-même revendique des influences plutôt américaines que britanniques. Le contraire m’aurait surpris. Pour autant, si cet esprit punk est si palpable, c’est sans doute parce que le chanteur a été bercé par The Clash, qui lui a d’ailleurs donné une conscience politique exprimée dans les paroles des chansons de 3D Routine. Le son de The Fall n’est pas très loin non plus, référence citée par Mush.


Contestataire et humoristique

Sur fond d’opposition au Brexit et à Boris Johnson, comme sur Coronation Chicken, un titre  qui, avec son riff à la Marquee Moon de Television (qui revient sur Fruits of the Happening), se veut résolument anglais dans son approche : comment dénoncer tout en gardant un ton léger et humoristique.



L’album déroule les titres avec une fluidité exemplaire, une accroche à quasi chaque morceau, tout en restant très simple dans la production : un son de guitare clair sans trop d’effets, une batterie sans artifice.
Si Mush n’a pas la complexité musicale d’OMNI (groupe américain relativement proche musicalement), il en a en tous cas le sens du non conformisme : contre-temps, dissonances, breaks… Un mélange pas simple mais très bien exécuté, qui fait de ce 3D Routine un vrai coup de cœur de ce début 2020.


Maturité

Bien que les gars n’aient pas la trentaine, ils revendiquent une certaine maturité dans leurs références, tant musicales que littéraires. Dan Hyndman se verrait bien jouer avec Patti Smith (il a même essayé de placer Mush pour ses premières parties, en vain) ou Captain Beefheart, le groupe est également fan de Can (et particulièrement de son batteur Jaki Liebezeit). Et dans tous ça, Dan Hyndman avoue trouver de l’inspiration pour les paroles dans les écrits de Michel Houellebecq, ou les américains William Burroughs, ou Don DeLillo.

La maturité pourrait aussi se traduire sur leur titre de 10 minutes : Alternative Facts, titre totalement addictif.

Mush en concert : une tournée en France

Mush reste un nouveau et jeune groupe avec assez peu d’expérience. Leur expérience scénique est d’ailleurs toute fraîche hors du Royaume-Uni. Le groupe a fait ses premiers pas à l’extérieur en décembre 2019, aux incontournables Transmusicales de Rennes. On les retrouvera d’ailleurs à Paris le 7 avril (Mush au Supersonic), Lyon (8/14), Dijon le 9 et Lille (au Grand Mix de Tourcoing le 10 avril).

Plus d’informations sur Mush

Please follow and like us:
error0
fb-share-icon20
Tweet 20
fb-share-icon20

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *