Courtney Barnett, l’Australienne révélation de 2015

courtney-barnett-coverCourtney Barnett est une jeune australienne de 27 ans qui déferle la chronique en ce printemps 2015. Sur un premier album très ancré dans les années 90, Courtney se balade aux détours de chemins d’une époque qu’elle a connue alors qu’on comptait son âge sur les doigts d’une seule main !

Courtney quitte son école d’arts en Tasmanie pour poser sa guitare à Melbourne où elle affirme son identité musicale au sein de divers groupes éphémères avant de devenir guitariste au sein du groupe Immigrant Union dans lequel jouaient 2 membres des Dandy Warhols.

Avec sa voix très 90’s entre Meredith Brooks et Sheryl Crow sur les chansons les plus pop, Courtney Barnett n’hésite pourtant pas à réveiller le côté grunge qui sommeille en elle, à commencer par le violent Pedestrian at Best ou en version acoustique comme sur Boxing Day Blues.

Loin de l’identité plate et formatée d’une chanteuse des 90’s, Courtney Barnett manie à merveille l’imperfection de ses morceaux aux paroles croustillantes, jouant habilement entre pop songs parfaites (Debbie Downer), 80’s revendiquées (Dead Fox et son côté Boys Don’t Cry) et autres compositions plus noires (Kim’s Caravan, sortant sans vergogne toutes guitares dehors sur près de 7 minutes.)

Artiste complète, Courtney réalise également les illustrations de la pochette et du livret, dessins attachants qui peuvent rappeler ceux d’EricChase Anderson (frère du réalisateur Wes Anderson). Preuve de l’engouement qu’elle suscite, la plupart de ses concerts se jouent à guichets fermés…

Pour suivre les news de rock indé, suivez Merseyside sur Facebook :

http://www.facebook.com/merseysideband

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *