Thurston Moore – The Best Day

thurston-moore-the-best-day

Thurston Moore parvient, en 8 titres de 50 minutes, à effacer le manque de consistance de Chealsea Light Moving et la nostalgie de Sonic Youth. Un album incontournable.

On a tout dit et tout écrit sur Sonic Youth. Ou presque. Aujourd’hui, son héritage se joue entre les projets solo de ses anciens membres. Si l’on a souvent cité les projets de Lee Ranaldo sur ces pages, il faut avouer que Thurston Moore nous met une sacré claque avec ce grand retour. The Best Day fait presque figure de Best Of tant il résume parfaitement l’inspiration et l’ambiance du groupe défunt. Avec Steve Shelley à la batterie (ancien batteur de Sonic Youth), l’ami Moore est allé cherché Debbie Googe, la bassiste de My Bloody Valentine, pour ancrer son projet encore plus au fond de l’expérimentation sonore. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet album semble sonner comme un incontournable.

Difficile à décrire, la musique de Thurston Moore s’écoute avant-tout fort et intensément. Speak To The Wild et Forevermore (presque 20 minutes à eux deux !) nous plongent d’emblée dans un univers bruitiste savamment travaillé prolongeant les notes jusqu’à épuisement, jouant sur les harmoni(qu)es dissonantes avec une maîtrise rarement égalée. Si certains titres semblent presque pop (The Best Day), d’autres surprennent par leur courte durée, à l’instar de l’énervé Detonation qui monte en pression du haut de ses 3 petites minutes. La puissance sonore déployée par le groupe n’est pas sans rappeler Dinosaur Jr. ou Sebadoh sur les titres qui clôturent l’album : Grace Lake et Germs Burn sont deux pépites de rock bruitistes porteés, comme l’ensemble de l’album, par une production parfaite, brute et sobre, et franchement rock, au point de nous ravir de la séparation de Sonic Youth. Avec la consistance que n’avait pas son groupe précédent Chelsea Light Moving, Thurston Moore réussit ici un coup de maître.

Pour suivre les news de rock indé, suivez Merseyside sur Facebook :

http://www.facebook.com/merseysideband

Soyez sympa, partagez !
Concerts Lee Ranaldo
Annulé
Lee Ranaldo à La Rochelle - 20 février 2018
Annulé
Lee Ranaldo à Nantes - 21 février 2018
Disponible
Lee Ranaldo à Rennes - 22 février 2018
 
Lee Ranaldo à Paris - 23 février 2018
 
Lee Ranaldo à Metz - 9 mars 2018
 
Lee Ranaldo à Feyzin - 10 mars 2018
Disponible
Lee Ranaldo à Saint-Jean-de-Védas - 11 mars 2018

Articles similaires

A gagner : 2×1 places pour Ulrika Spacek au Point FMR (Paris) le 20/11/2017 Les londoniens Ulrika Spacek viennent présenter leur deuxième album English Modern Decoration le 20 novembre au Point FMR. Merseyside et le Point FMR ...
Interview de Ulrika Spacek : « Radiohead nous a ouvert la voie » Le groupe londonien Ulrika Spacek était de passage à Tourcoing pour les 20 ans du Grand Mix. L'occasion de discuter avec Rhys Edwards, chanteur et gui...
Ulrika Spacek – English Modern Decoration – Râpeux et parfaitement dissonant Le rock râpeux et dissonant des anglais d'Ulrika Spacek fait son retour avec un deuxième album moins accessible mais très convaincant. Un groupe qui...
Playlist indie pop – Juillet 2017 Pas toujours facile de suivre les sorties en plein été, donc voici de quoi se rattraper. Un peu de teasing du nouveau Lee Ranaldo de Sonic Youth, le t...
Playlist indie pop – Juin 2017 Pas mal de sorties ce mois-ci, avec le retour de BROKEN SOCIAL SCENE, ce groupe canadien à la créativité évidente, mais aussi les anglais de ULRIKA SP...

Comments

comments

4 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *