Magic & Naked – Human Expression – Revival 70’s


Le groupe suisse Magic & Naked continue de faire vivre un rock old school où les guitares chaudes enregistrées en analogique servent de bien belles compositions. Coup de cœur !

Pour ce deuxième album, il n’est pas impossible que le groupe suisse fasse une allusion au groupe américain The Human Expression, actif furtivement entre 1966 et 1967. Donc dans le registre d’une pop légèrement psyché et clairement datée.

Mais tant mieux, car dans une époque où l’on assiste à des albums souvent gonflés par une surproduction boursouflée, Magic and Naked sont restés fidèles à leur ADN en allant enregistrer en analogique dans les studios Kerwax. Ce traitement singulier met en valeur des compositions d’une simplicité dont bien des groupes devraient prendre de la graine. On sent la côte Ouest ensoleillée des États-Unis (All I Want To Do, Bring Me The Moon), mais aussi les grands espaces (My Green Bird, The Glance) où les guitares chaudes et parfois légèrement fuzz fonctionnent parfaitement. Une fois de plus, les Suisses sortent leur album peu de temps avant les tops de fin d’année dans lesquels ils ne figureront pas. Sauf ici.

Soyez sympa, partagez !

Articles similaires

Cathedrale – Facing Death – Garage punk qui fait du bien Cathedrale - Facing Death - Howlin' Banana/Modulor - 30/11/18 Cathedrale est un groupe de Toulouse qui sort son deuxième album. Au programme,...
The Lemon Twigs – Go To School – Tellement foisonnant, parfois excessif THE LEMON TWIGS – Go To School – Beggars/4AD | 28 août 2018 Les Lemon Twigs se sont fait un nom avec DO Hollywood, premier album remarqué (et remar...
The Slow Sliders, une émotion digne des Smiths et des Beach Boys The Slow Sliders est un groupe nantais qui vient de sortir un premier album d'une puissance émotionnelle incroyable. Récit de ce coup de cœur en mode ...
Rolling Blackouts Coastal Fever – Hope Downs – Album clair et limpide pour la ... Des Australiens signés sur le prestigieux label Sub Pop et qui ne font pas du rock psyché ! Au contraire, Rolling Blackouts Coastal Fever vont à l'ess...
Gaz Coombes – World’s Strongest Man – L’album solo de la maturité Gaz Coombes avait déjà fait preuve de maturité avec Supergrass. Des débuts très brit-powerpop dans les années 90, des prises de risque avec Supergrass...

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *