Interview express : Fai Baba répond à Merseyside

FAI BABA "Sad & Horny" (Casbah Records) - Suisse - Décembre

FAI BABA « Sad & Horny » (Casbah Records) – Suisse – Décembre

A l’occasion de son passage à Paris, Fai Baba a répondu à quelques questions. Le suisse qui fait pas mal parler de lui se livre un (tout petit) peu.

C’est déjà ton cinquième album, mais on a l’impression que la plupart des gens te découvrent par Sad & Horny (j’en fais partie). Fais-tu beaucoup plus de promo et de concerts pour cet album… et ça te plaît ?

Comme c’est mon cinquième album, je me suis rendu compte en effet que les gens y portent beaucoup plus d’intérêt. Niveau promo, ça va, il n’y en n’a pas trop. On fait plein de concerts actuellement et c’est vraiment ce qui nous plaît. Des concerts que je qualifierais de… plutôt trippants. Donc oui ça me plaît.

Tu fais beaucoup de tournées depuis la sortie de Sad & Horny. Quels sont tes meilleurs/pires souvenirs ? Un public farfelu, un lieu insolite… ? 

C’est vrai qu’on a fait pas mal de tournées et joué dans quelques festivals depuis la sortie de Sad & Horny et pour le moment on en garde que du bon. Que de bons souvenirs.

Avec quel groupe aimerais-tu faire une tournée ?

oh, il y a tellement de super groupes en ce moment. Mais je dirais : les Rolling Stones (ils ont au moins encore une tournée).

Comment décrirais-tu Sad & Horny depuis ton album précédent ? Comment ta musique a-t-elle évolué au fil de ta carrière ?

La grande différence, c’est que j’ai commencé à jouer avec de nouveaux musiciens. Principalement des gens qui ont un gros bagage jazz. Ca donne vraiment une touche délicate à cet album. On a passé du temps ensemble en studio et chacun pouvait jouer ce qui lui plaisait. Ca donne un ensemble assez libre et spontané.

Est-ce que tu lis les chroniques de ton album ?

Bien sûr, et c’est bien d’avoir un avis de gens qui s’intéressent vraiment à la musique.

Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ?

J’écoute surtout de vieilles cassettes dans mon van. Un peu de tout : du hip hop, du blues, de la techno des 90’s.

Quel bon groupe suisse pourrais-tu nous conseiller ?

Ecoute Björn Magnusson. C’est lui qui a produit mon album « The Savage Dreamer« . C’est le meilleur chanteur songwriter que je connaisse.

Merci à Julien de Casbah Records qui a rendu cette interview possible.

Pour suivre les news de rock indé, suivez Merseyside sur les réseaux sociaux :

     Instagram-Icon

Soyez sympa, partagez !
Concerts Fai Baba
 
Fai Baba à Sannois - 16 décembre 2017

Articles similaires

Noel Gallagher’s High Flying Birds – Who Built The Moon? – Même pas un o... Noel Gallagher sort son troisième album solo depuis la séparation d'Oasis. Si son désir de faire quelque chose de nouveau est tout à fait louable, le ...
The Apartments – Fête foraine – Album classieux et profond Le groupe The Apartments, autour de son songwriter génial Peter Milton Walsh, revient avec une réédition de Fête Foraine sorti en 1996. Un album acous...
Garciaphone – Dreameater – Quand Elliott Smith rencontre les Pixies Garciaphone est un groupe français auteur de merveilleuses chansons dotées d'un sens du songwriting inspiré autant d'Elliott Smith, des Pixies que de ...
Les Rolling Stones à l’U Arena : Jagger et Watts parfaits, Ron et Keith pathétiques.... Les Rolling Stones en concert, l'événement de l'année ? Sans doute pour le buzz. Mais pour les fans de musique, l'heure est venue de constater que les...
A gagner : 2×1 places pour Ulrika Spacek au Point FMR (Paris) le 20/11/2017 Les londoniens Ulrika Spacek viennent présenter leur deuxième album English Modern Decoration le 20 novembre au Point FMR. Merseyside et le Point FMR ...

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *