The Charlatans – Different Days, sans doute leur meilleur album depuis des années

The-Charlatans-Different-Days

Treizième album studio pour les Charlatans ! Nos chouchous de Manchester continuent leur route à travers les déboires, et en sortent même grandis. Chronique.

Maturité évidente

Les Charlatans font preuve d’une maturité évidente. Ce Different Days prouve la capacité du groupe à capitaliser sur ses acquis sans pour autant stagner. Et c’est vraiment le sentiment global qui ressort de l’album. A l’image d’un Tim Burgess qui semble totalement épanoui (il a arrêté les drogues et l’alcool, fait de la méditation transcendantale) mais qui a gardé une curiosité à toute épreuve. Nous voilà ainsi baladé entre douceurs (Hey Sunrise, Spinning Out en duo avec Paul Weller), single rock (Plastic Machinery), sons baggy caractéristiques des Charlatans (Not Forgotten, Let’s Go Together) et hymnes dansants façon Madchester (There Will Be Chances, Over Again)


Dosage parfait

Au global, on sent vraiment la patte des Charlatans avec un clavier toujours présent (sous différentes formes, et très « Charlatans des 90’s » sur Over Again), et quelques refrains entraînants qui respirent la bonne humeur (The Same House), bien loin des déboires du groupes.

La production est délicate, le dosage acoustique/électrique est parfaitement ajusté. Un peu l’inverse des productions de Johnny Marr qui vient prêter sa guitare sur quelques morceaux, dont le single Plastic Machinery, d’une fluidité évidente. Sans doute leur meilleur album depuis quelques années.

A lire aussi :

Pour suivre les news de rock indé, suivez Merseyside sur les réseaux sociaux :

     Instagram-Icon

Soyez sympa, partagez !

Articles similaires

A gagner : 2×1 places pour Mac Demarco à l’Aéronef (Lille) le 11/11/17 Le phénomène hype-cool canadien Mac Demarco fait une étape à Lille le 11 novembre. Un jour férié qui tombe un samedi, pas de bol. Mais la bonne humeur...
The Horrors – V – Une évolution constante Et si The Horrors devenaient un groupe incontournable ? C'est en tous cas ce que ce cinquième album peut laisser supposer, tant le groupe s'affirme av...
Liam Gallagher – As You Were – Retour inattendu et réussi Liam Gallagher est de retour ! Un retour soigné avec un album complet, à l'ADN Oasis bien marqué. Mais comment pouvait-il en être autrement ? Ne boudo...
Interview de Ulrika Spacek : « Radiohead nous a ouvert la voie » Le groupe londonien Ulrika Spacek était de passage à Tourcoing pour les 20 ans du Grand Mix. L'occasion de discuter avec Rhys Edwards, chanteur et gui...
Ulrika Spacek – English Modern Decoration – Râpeux et parfaitement dissonant Le rock râpeux et dissonant des anglais d'Ulrika Spacek fait son retour avec un deuxième album moins accessible mais très convaincant. Un groupe qui...

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *