A gagner : 5 vinyles de Somewhere Underwater (style DIIV/Wild Nothing)

Somewhere-Underwater-Slowly-SafelySomewhere Underwater est un groupe allemand mené par un Français, Julien Agot, expatrié en terres bavaroises et qui s’est trouvé des acolytes fan de dreampop et shoegaze. Le projet solo de Julien devient alors un vrai groupe qui vient de sortir son premier album (lire la chronique ici), signé sur un petit label allemand, ADP Records. Le groupe fait l’effort de sortir l’album en vinyle. Je salue le geste quand on voit le prix que cela coûte pour un petit groupe et label qui n’a pas les budgets des grands. Mais il faut aussi saluer cet album très réussi, qui passe vraiment très bien, avec des accords bien trouvés et des mélodies qui naviguent entre DIIV, Wild Nothing et Etienne Daho.

Pour fêter la sortie, en plus d’une tournée en Allemagne, les voilà en France, dont une date à l’incontournable Supersonic. Mais aussi avec des vinyles à gagner sur Merseyside, et ça c’est bien cool.

somewhere-underwater-tour-2019

Soyez sympa, partagez !
Concerts Somewhere Underwater
Entrée gratuite
Somewhere Underwater à Paris - 21 avril 2019

Articles similaires

Somewhere Underwater – Slowly & Safely – Quand Wild Nothing fait des émul... Somewhere Underwater est le projet de Julien Agot, un Français exilé en Allemagne et qui a trouvé des acolytes pour monter ce groupe et livrer un pr...
Wild Nothing – Life of Pause – L’indie pop prend la pose Six ans après l'admirable "Gemini" et son notable successeur, "Nocturne", Jack Tatum et son projet Wild Nothing reviennent avec un troisième album au ...
Boreal Wood – 26 EP – Dreampop shoegaze Boreal Wood, c'est un duo avec l'étiquette de qualité Toolong Records, ce label de Toulon que l'on suit depuis quelques temps. Figure "shoegaze" du la...
Deerhunter – Why Hasn’t Everything Disappeared – Une belle constance Fort de ses 7 albums précédents, Deerhunter appuie sur sa capacité à tester de nouvelles sonorités tout en gardant son ADN. Un défi pas évident et pou...
Montevideo – Temperplane – Des Beach Boys à Jagwar Ma Et si la Belgique nous sortait un grand disque tous les mois ? Entre Balthazar fin janvier avec un album qui met tout le monde d'accord, et Montevideo...

Comments

comments

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *